Présentation

Le réseau Hospitalité* vise à mettre en relation et en synergie les organisations et les personnes qui s’organisent pour mettre en œuvre l’hospitalité dans toutes ses dimensions, comme cœur de notre vie sociale. L’accueil des personnes étrangères, quel que soit leur statut, en constitue la première expression.

Aujourd’hui, en région PACA, ce mouvement est représenté par une quarantaine de collectifs et par de nombreuses organisations qui cultivent un esprit de solidarité, de convivialité et de bienveillance envers les migrants et les réfugiés.

*Le réseau Hospitalité est une évolution du réseau Sanctuaire qui est né en 1984 aux États-Unis. Son principe est la protection inconditionnelle de toute personne persécutée ou en danger. L’expression "Ville Sanctuaire" a été utilisée aux Etats-Unis, puis en Angleterre, pour qualifier les villes proposant l’ "asile", le "refuge" (traduction littérale du mot sanctuary) en référence à l’antiquité méditerranéenne dans laquelle certains temples et villes, étaient dédiés à la protection absolue des personnes en danger pour leur vie, persécutées ou recherchées. L’expression "réseau Sanctuaire" ayant une connotation religieuse en France, le mot "Hospitalité" lui a été préféré.

Hautes-Alpes : des migrants en gréve de la faim
logo imprimer

"Hautes-Alpes : des migrants occupent la MJC de Briançon pour protester"
SOCIÉTÉ / Ces migrants sont touchés par la directive Dublin, et devront retourner en Italie, premier pays européen qu’ils ont traversé et où ils ont été enregistrés. C’est une dernière chance pour eux de se faire entendre : depuis ce mardi matin, une 15aine de migrants occupe le devant de la MJC de Briançon. Selon eux, on leur avait promis l’espoir de pouvoir rester en France et d’y faire une demande d’asile, avant de monter dans le bus à Paris début novembre, les emmenant à Briançon. Mais sept mois plus tard, ces migrants sont touchés par la directive Dublin, et devront retourner en Italie, premier pays européen qu’ils ont traversé et où ils ont été enregistrés. Lire la suite...

Les demandeurs d’asile installent un campement pour la nuit
D’ordinaire pris en charge par le Centre d’accueil et d’orientation (CAO), ces migrants entendent ainsi protester contre la décision du préfet de les renvoyer à la frontière.

En grève de la faim depuis mardi, une quinzaine de demandeurs d’asile viennent d’installer un campement devant la MJC de Briançon. D’ordinaire pris en charge par le Centre d’accueil et d’orientation (CAO), ces migrants entendent ainsi protester contre la décision du préfet de les renvoyer à la frontière. « Ils sont arrivés à Briançon le 5 novembre en provenance de paris. Lire la suite...

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.44