Rencontres réseau Langue

La commission Langue travaille à rassembler tous les acteurs de terrains pour se connaître, se coordonner, couvrir telle ville pour faire face aux besoins, échanger sur les pédagogies les mieux adaptées, et mener les actions nécessaires. Quatre rencontres ont été organisées par la commission Langue depuis septembre 2016 (un principe de trois rencontres annuelles). Des formateurs FLE/FLI et ALPHA salariés ou bénévoles, des acteurs ressources institutionnels ou non et des personnes désireuses d’agir ont participés à ces rencontres.OBJECTIF : faire connaissance, partager les bonnes pratiques et les engagements et améliorer le flux d’information pour profiter de tous les talents au service d’un bon accueil.


Suite aux trois rencontres de l’an dernier (septembre 2016, février et mai 2017), la quatrième rencontre du Réseau Langue s’est consacrée à la question de l’utilité et a eu lieu le samedi 18 novembre 2017.

Suite aux rencontres de septembre 2016 et de février 2017, une troisième rencontre consacrée à l’hospitalité et au plaidoyer a été organisée par le groupe Langue du Réseau Hospitalité le samedi 20 mai 2017.

Lors de la 1ère rencontre du Réseau Langue en septembres 2016, trois axes de travail dont la FORMATION des FORMATEURS ont été choisis.

Être formateur est un métier nécessitant diverses compétences. Lorsqu’il est exercé en tant que bénévole, il demande une implication particulière.

C'est pourquoi une journée de réflexion et surtout d'expérimentations concrètes a été proposée.

Objectifs:

-              mieux définir notre rôle de formateur, se former pour mieux former.

-              Établir une charte sur notre position de formateur dans le respect des apprenants.

-              Lister ensemble les possibilités de formation pour les formateurs professionnels et bénévoles.

-              Expérimenter au sein d'ateliers interactifs axés sur les débuts avec un groupe d'apprenants.

La rencontre avec le « Réseau Langue » du Réseau Hospitalité Marseille a eu lieu le 17 septembre 2016. Elle a rassemblé 42 participants actifs professionnels ou bénévoles.

Toujours avec l’idée de «  mieux se connaître pour mieux agir » au service des migrants, il a été décidé de se retrouver 3 fois/an.

Tous sont les bienvenus.

Trois axes de travail en sont ressortis :

-         formation des formateurs

-         plaidoyer (défense des droits des apprenants et formateurs)

-         dispatching (mise à jour des lieux d’accueil, les niveaux, les places disponibles…)