Nos actualités régionales

A Marseille, les soirs de ramadan, à la buche braisée, « c’est comme à la maison » (Le Monde 20 mai 2019)

A la rupture du jeûne, la gargote du quartier populaire de Noailles offre un repas aux migrants musulmans, mais pas seulement. Mustapha Kessous le raconte dans un article du Monde du 20 mai 2019.

L'association AAJT : Fonds de dotation COUP DE POUCE

Le fonds de dotation coup de pouce est un nouveau projet porté par l’AAJT (Association d'Aide aux Jeunes Travailleurs) sur la période 2018-2019 pour le compte et sur financement de la DDD13 de la DRDJSCS PACA.

Il s’agit de proposer un soutien financier (200 à 1500 euros) à des jeunes majeurs bénéficiaires de la protection internationale (statut de réfugié ou protection subsidiaire). Ces soutiens sous forme de bourse sont destinés à favoriser la continuité du parcours du jeune en débloquant des moyens financiers ponctuels pour faciliter la réalisation de l’une des étapes-clés du parcours d’insertion socio-professionnelle du jeune.

L’Encre bleue : permanence dédiée aux migrants demandeurs d’asile sous la procédure DUBLIN

Créée il y a plus de 25 ans, L’Encre bleue, association d’écrivains publics bénévoles, apporte son aide à celles et ceux qui ont accès plus difficilement aux services et ressources de la société. Une centaine de bénévoles assure des permanences gratuites sur une trentaine de créneaux hebdomadaires à Marseille, Martigues et Pertuis, pour offrir une compréhension de documents, rédiger différents courriers, CV, ….

L’Encre bleue propose une permanence à Marseille, pour une demande faite à un écrivain public, dédiée aux migrants demandeurs d’asile se retrouvant sous la procédure DUBLIN.

La «révolution hospitalière» ou les enjeux de l'hospitalité

Pratiquer, vivre l’hospitalité est bien plus qu’accueillir chez soi, c’est une véritable « révolution », non-violente bien sûr, mais en rupture radicale avec une conception de la vie centrée sur son bonheur personnel ou simplement partagé entre proches ; une conception de la société ghettoïsée et barricadée sur ses richesses matérielles, qui cultive l’inégalité et la xénophobie comme des poisons qualifiés de remèdes… 

Nous soutiendrons Chantal Raffanel le lundi 6 mai

Lundi 6 mai, Chantal Raffanel, militante de la cause des exilé.e.s, sera poursuivie devant le Tribunal correctionnel d’Avignon, sur plainte du conseil départemental du Vaucluse pour « usurpation de fonction ». Elle risque d'être condamnée simplement parce qu'elle a fait son devoir de citoyen en s'occupant des démarches pour faire scolariser un mineur non accompagné, acte que l'Aide sociale à l'enfance est censée faire. L'ASe du Vaucluse ne scolarise pas les mineurs dont la minorité est contestée  et c'était le cas de Ben. ( il a ensuite été reconnu mineur par le juge des enfants ).

Halle Puget encore évacuée

Pour la deuxième fois en un mois, les demandeurs d’asile qui dorment à la halle Puget, en face de la PADA, la Plateforme pour les demandeurs d’asile, ont été évacués par la Police. Non seulement désobéissent à la loi en ne les hébergeant pas, mais de plus, ils les chassent d’un semblant d’abri et mettent leurs affaires à la benne.
C’est illégal, ignoble et inhumain. Les responsables de ces actes ne devraient-ils pas être assignés au pénal pour non assistance à personne en danger et mise en danger de la vie d’autrui ?